© 2023 by Nature Org. Proudly created with Wix.com

12 parcelles de ruissellement doivent être mises en place afin de suivre en continu le ruissellement et l’érosion sur des parcelles naturelles (padzas, forêt), agricoles (avec ou sans mesures d’agriculture de conservation) ou urbaines (jardins, et infrastructures).

Mise en place du suivi du ruissellement à l'échelle parcellaire

Les ruissellomètres

Les parcelles de ruissellement sont basées sur le système Wischmeier, afin de pouvoir se référer ensuite à des données bibliographiques internationales (modèle USLE de perte en terre Wischmeier et Smith). Leur surface est de 100 m² (20m de long, 5m de large).

Schéma des ruissellomètres

Le système de récupération des eaux de ruissellement a été développé par l’IRSTEA (C. Dejean) et le CIRAD (B. Lidon, JM Lopez), puis testé sur le site d’Agropolis à Montpellier (juillet et aout 2015). Il est basé sur une cuve d’1m3. Avec la réalisation d’un évacuateur en V pour lequel une courbe de tarage a été réalisée. La sonde en fond de cuve permet l’enregistrement du volume d’eau au cours du temps.